My ecoblog

La brosse à dents: Le bambou VS le bioplastique/biosourcé

La brosse à dents: Le bambou VS le bioplastique/biosourcé

Aujourd’hui sur notre marché français , une dynamique s’est créée pour proposer des produits plus écolos, et notamment sur notre produit phare qui est la brosse à dents. On distingue aujourd’hui principalement trois offres : la brosse à dents en bambou, la brosse à dents à tête interchangeable et la brosse à dents à tête interchangeable en bio-plastique ou plastique bio-sourcé.

 

Nous défendons l’idée qu’il n’y a pas la solution, mais plusieurs solutions, afin notamment d’éviter les dérives, et qu’une offre multiple apporte des réponses souvent différentes, toujours dans un seul but, que notre consommation soit la moins impactante possible. Rappelons encore une fois que lorsque l’on vous propose un produit 100 % ecolo, 100 % « vert » etc c’est FAUX, on appelle çà du greenmarketing, qui oublie de vous rappeler que toute consommation a un impact. Nous avons une règle, ne jamais prendre pour argent comptant ce que l’on vous dit, n’hésitez pas à faire des recherches, poser des questions, à fouiner. En tout cas, chez My Ecological Lifestyle, nous sommes ouverts aux questions, interrogations, reproches, remarques, débats, à partir du moment ou il y a une argumentation, une volonté de comprendre et de défendre une idée, tout en restant correct.

 

Nous allons dans un premier temps refaire un point sur la brosse à dents en bambou. Elle a deux points forts, elle est compostable à 98 % (le bambou). Elle est également composée de deux autres matières, les poils en nylon, qui sont théoriquement recyclables mais qui vu leurs tailles, seront très probablement brûler (tout dépend des centres de tri). Nous ce que nous faisons, c’est que nous mettons ces poils dans un bocal en verre que nous stockons, dans l’attente d’une solution quant à son traitement et recyclage. Contraignant ? Non puisque vous n’aurez pas assez d’une vie pour remplir ce bocal avec vos poils en nylon. Enfin les bagues de fixation métalliques, qui évitent le recours à la colle (chimique), qui sont également recyclables mais que nous stockons également afin d’en avoir une quantité significative.

 

Les principaux éléments de critiques que nous retrouvons aujourd’hui sont le recours à une ressource lointaine (bambou/Chine), une fabrication lointaine également (rappelons qu’aucune brosse en bambou n’est fabriquée en France, ni même en Europe, il y a souvent à marketing mensonger), son empreinte carbone liée au transport en France et enfin la déforestation.

 

Le bambou pousse notamment en Chine où la brosse à dents va être fabriquée, c’est une ressource intéressante en raison de sa croissance exponentielle (parfois un mètre par jour en période de pleine croissance), qui ne nécessite aucun engrais ni pesticide puisque c’est une plante naturellement robuste. Il va donc y avoir un renouvellement rapide de la ressource. CEPENDANT, il y a de nombreuses dérives, liées à une forte demande, qui provoque de la déforestation, et c’est bien pour çà, que nous sommes CONTRE le « TOUT BAMBOU », les objets en tout genre, souvent inutiles. Cette ressource doit être gérée à bon escient !

Son processus de fabrication est lui comparable à un circuit cours et local, puisque le bambou pousse sur place. Ce processus est aussi simple avec quelques étapes, la culture du bambou (sans engrais ni pesticide), la récolte, le séchage du bambou, la découpe en tige, le façonnage des manches, le perçage des trous de la tête et l’empoillage.

Vient ensuite le transport qui va accroître l’empreinte carbone de cette brosse à dents qui est indéniable, puisqu’elle va prendre l’avion. De nombreuses personnes ont eu la mauvaise expérience d’acheter sur des boutiques « malhonnêtes » qui n’ont aucun stock et qui vont expédier une par une vos brosses à dents directement de Chine. Et là, c’est le drame, vous recevez votre brosse ou vos brosses avec un énorme emballage plastique qui va littéralement vous déconcerter.

Pour réduire cet impact lié au transport, nous achetons en grande quantité et disposons du stock, ici en France (vous recevrez d’ailleurs vos commandes très rapidement, parfois le lendemain). Nous imposons également à notre fabricant, un cahier des charges, ou les brosses sont emballées dans un étui en carton, qui récemment a été allégé fortement, eux-même expédiés dans un carton. Pour vous donnez une idée, dans un carton de déménagement standard, nous recevons 3000 unités. Il n’y a donc aucun plastique ! De plus, nous pourrions choisir un transport de fret par avion (TNT, FedEx, UPS), mais afin de limiter l’impact du transport, nous utilisons les avions de ligne (transport de personnes). Il faut savoir que les compagnies aériennes, pour rentabiliser au maximum les trajets, remplissent leurs soutes de marchandises. L’inconvénient pour nous, est que la marchandise prend plusieurs semaines à arriver, mais elle utilise un avion qui aurait décollé quoiqu’il en soit, pour amener ses passagers d’un point A à un point B.

 

Vous connaissez maintenant les aspects positifs et négatifs de la brosse à dents en bambou. On nous fait régulièrement le procès de cette brosse à dents (notamment certains fabricants francais de brosses à dents en plastique ou bio plastique), et nous sommes pour ce procès, car il est nécessaire. Cependant, on oppose trop souvent ces deux brosses à dents, dans un procès à charges. Nous sommes pour la transparence, nous allons donc maintenant parler des brosses à dents en bioplastique ou en plastique bio-sourcé. Elle a des qualités, mais aussi des défauts ! Et aujourd’hui, on ne vous pas dit pas tout sur ces brosses en bioplastique, on ne vente même que ses mérites, sous-couvert d’une fabrication française, prétendue locale et sans empreinte carbone.

 

Alors tout d’abord et pour simplifier au mieux, qu’est ce qu’un bio-plastique ou un plastique bio-sourcé ? C’est un plastique issu du végétal qui va avoir des caractéristiques similaires à celui issu du pétrole. Il est souvent issu de la culture du blé, maïs, pomme de terre et de l’huile de ricin qui nous intéresse plus particulièrement, puisque ce matériau est très largement utilisé pour ces brosses à dents en bioplastique.

Il faut savoir d’abord une chose, c’est que le bio-plastique n’est pas si « bio » que çà, puisqu’il est issu de culture intensive (on imagine bien que pour l’agriculture destinée à notre alimentation c’est déjà « no limit » pour l’utilisation d’engrais et de pesticides, alors pour de la culture destinée à la fabrication de plastique, on sera encore moins regardant) De plus cela mobilise des terres agricoles destinées à nourrir la planète, il faut donc imaginer qu’il faudra davantage de terres et donc c’est une source de déforestation.

Pour la fabrication des brosses à dents biosourcées, il faut que le plastique est une résistance notamment à l’humitidé et une certaine rigidité. Il va donc être mélanger à du plastique issu de la pétrochimie, et çà on oublie souvent de vous le préciser. En France, la législation considère qu’il s’agit d’un bioplastique à partir d’une certaine « proportion » de plastique issu du végétal. Vous n’aurez donc jamais de plastique 100 % végétal dans votre brosse à dent.

« De fabrication française » ou « fabriquer en France » ne veut pas toujours dire que tout est local, il s’agit surtout et souvent d’assemblage.

On nous reproche l’empreinte carbone de nos brosses à dents en bambou ou le manque de transparence. Certes, ces brosses en bioplastique sont moulées en France mais on peut légitimement se poser plusieurs questions quant à l’empreinte carbone de ces brosses made in France. Où a été cultivé le ricin ? Dans quelles conditions ? Il faut savoir que le ricin est une plante tropicale, notamment cultivée au Brésil. Où a t-il été raffiné et transformé en granulés de plastique ? Combien de milliers de kilomètres a t-il fait ? On peut se poser également la question de la provenance des poils de la tête de ces brosses à dents, majoritairement les poils de nylon sont fabriqués en Chine.

Depuis le mois de septembre, nous sommes en contact avec des fabricants de ces brosses à dents en bioplastique, mais nous n’avons aucune réponse. Nous étions même en passe, d’en proposer, mais il y a une certaine opacité sur l’ensemble de la traçàbilité.

On vous promet notamment pour les brosses à dents en bioplastique, un manche garanti à vie… Si vous faites plusieurs années.. 5/6 ans, (ce qui est déjà formidable), il vous faudra renouveler le manche quoiqu’il en soit. Il faut encore une fois rester réaliste et arrêter de tomber dans l’argument « purement » marketing.

Enfin la fin de vie des bioplastiques, posent également plusieurs interrogations. Il faut savoir que bioplastique ne veut pas dire biodégradable. De plus, les bioplastiques sont généralement recyclables MAIS il en existe deux catégories, ceux qui ont une structure identique au plastique que l’on retrouve habituellement seront recyclés, par contre ceux ayant une structure différente, ce qui est souvent le cas, sont certes recyclables mais ne seront (en l’état actuel des filières en France) pas recyclés, et donc soit incinérés soit enfouis. Là, encore, difficile d’avoir l’information auprès des fabricants.

 

Nous avons simplifier au maximum cet article afin de vous apporter des réponses claires et ue vous puissiez faire vos choix en toute transparence.

 

Nous comptons sur vous, pour réagir, partager, débattre sur cet article, et même compléter avec certaines précisions etc

La vérité sur la brosse à dents en bambou

La vérité sur la brosse à dents en bambou

Dans cet article, nous allons vous dire la vérité, et rien que la vérité sur la brosse à dents en bambou. Nous aborderons également les étapes à suivre afin de composter votre brosse à dents en bambou usagée.

Aujourd'hui, la brosse à dents en bambou est en plein essor et connait un succès grandissant auprès des consommateurs soucieux d'avoir une consommation alternative et respectueuse de l'environnement.

La première question que tout le monde se pose est:

La brosse à dents en bambou est-elle véritablement 100% compostable?

La quasi-totalité des sites annoncent qu'elle est 100% compostable, pour une seule et unique raison, vendre et toujours vendre, en trompant le consommateur rempli de bonne volonté.

Il est donc FAUX de dire que la brosse à dents en bambou est 100% compostable.

Seul le manche en bambou est compostable.

Les poils en nylon ainsi que les bagues métalliques de fixation ne le sont pas, il faudra donc les retirer, mais nous y reviendrons dans la suite de l'article.

En effet, les vendeurs peu scrupuleux annoncent des poils en nylon biodégradables évoquant leur appartenance à une certaine catégorie de nylon. Le nylon reste une matière synthétique, il faudrait des conditions particulières et extrêmes, notamment de température pour qu'il se dégrade. De plus, même dégradé, il serait sous forme de particules ou de micro-particules de plastique qui généreraient une pollution.

S'y ajoute, les bagues métalliques de fixation, qui sont utilisées dans la quasi totalité des brosses à dents en bambou, qui ne sont évidemment pas compostables ni biodégradables. Ces bagues sont une alternative à une fixation avec de la colle (chimique).

La brosse à dents en bambou est écologique, mais comme tout produit de consommation, elle a ses inconvénients. Nous insistons donc sur ce point, car notre but chez My Ecological Lifestyle est d'être totalement transparent et honnête.

Existe t-il des brosses à dents en bambou fabriquées en France?

Aujourd'hui certaines marques, dont nous ne citerons pas le nom, annoncent que leurs brosses à dents en bambou sont de fabrication française et qu'elles seraient même fabriquées par un menuisier.

Nous sommes catégoriques sur ce point. Il n'y a aucune brosse à dents en bambou fabriquée en France.

En effet, certaines marques apposent leur logo sur des brosses à dents qui viennent directement d'Asie, généralement une gravure au laser, qui au passage, ajoute un processus industriel supplémentaire, ou jouent sur les mots en affirmant que les "finitions", ou encore "l'ébavurage" sont effectués en France. Tout cela dans le but d'induire le consommateur en erreur qui croit acheter "local", car aujourd'hui beaucoup de consommateurs sont à la recherche du "made in France". De plus, cet argument mensonger, leur permet de vendre à des prix non justifiés et exorbitants leurs brosses à dents.

Le problème que nous soulevons ici n'est pas l'origine de la brosse à dents en bambou, mais bien le manque de transparence et le mensonge à des fins marketings et commerciales.

Notre brosse à dents en bambou est fabriquée en Asie et nous l'assumons. En effet, le bambou est une matière qui pousse en Asie, et dont le renouvellement est très important, certaines variétés poussent à des vitesses exponentielles. Aujourd'hui, nos ressources forestières en France, ne nous permettent pas de répondre à cette problématique, car nos essences de bois ont besoin de plusieurs décennies pour se renouveler.

"J'ai été déçu par ma brosse à dents en bambou"

Nous avons recensé de nombreux témoignages de consommateurs ayant commandés sur divers sites et boutiques en ligne qui se revendiquent écolos mais qui sont en fait uniquement là pour vendre toujours plus.

Dans ces témoignages, deux déceptions sont ressorties, les deux étant liées. La première est le délai de livraison de plusieurs semaines et la seconde la réception du colis, dont l'emballage faisait (sans exagération) 10 fois le volume de la brosse à dents et 20 fois son poids, le tout, en PLASTIQUE! Ecologique n'est ce pas?

Il faut savoir que toutes ces boutiques en ligne n'ont aucun stock, les brosses à dents sont envoyées une à une dès qu'une commande est passée (dropshipping). Nous sommes quasi certains qu'elles n'ont même jamais vues ni testées ces brosses à dents avant de les proposer à la vente. La question des délais est donc liée directement à cette méthode. Certaines boutiques en ligne n'hésitant pas à évoquer un délai "long" en raison du succès du produit. Encore un mensonge de plus..

Chez My Ecological Lifestyle, nous garantissons une livraison en 48h, puisque nous avons un stock. Nous passons une commande en volume à notre fabricant et lui imposons de nous envoyer les brosses à dents en "vrac", dans un carton, sans aucun emballage plastique, à l'exception de l'adhésif qui scelle le carton.(A titre d'exemple, dans le carton ci-dessous, il y a 700 brosses à dents en bambou)

De plus, pour le transport de l'Asie à notre dépôt, nous utilisons les transports aériens de personnes et non de fret et de marchandises qui sont plus polluants car dédiés à ce transport. Le transport aérien de personnes est plus long, mais nous diminuons l'empreinte environnementale de celui-ci en utilisant un vol qui de toute manière aura lieu, en fait nous utilisons l'opportunité de remplir la soute d'un vol commercial.

Comment composter votre brosse à dents en bambou?

Comme nous le disions précédemment, la brosse à dents en bambou est composé de trois éléments: le manche en bambou, les poils en nylon et les bagues métalliques de fixation.

Une fois que la brosse à dents est arrivée en fin de vie, il va falloir avant de la mettre au compostage, enlever les poils et les bagues. Cette action est très simple et ne prendra que quelques minutes. Il sera plus simple de l'effectuer à l'aide d'une pince.

 

 Une fois que les poils en nylon et les bagues métalliques retirées (celles-ci partent quand vous tirez sur les poils), vous disposez de trois "déchets" qu'il faut séparer.

Le manche peut maintenant partir au compostage.

NB: nous avons choisi de vous proposer une brosse à dents en bambou sans aucune peinture ni traitement afin que lors du compostage aucune pollution ne soit générée. Nous vous conseillons donc, pour différencier vos brosses à dents, de faire une petite annotation au crayon sur le manche. Nous vous conseillons également d'y annoter la date à laquelle vous avez commencé à l'utiliser, qui vous servira de référence et d'éviter un renouvellement trop rapide de votre brosse à dents mais aussi de vous poussez à vous en servir (dans la limite du raisonnable) le plus longtemps possible, même si la moyenne d'utilisation "recommandée" est de 3 mois. Mais pourquoi pas davantage si elle est bien conservée.

Enfin concernant les poils en nylon et les bagues métalliques, qui sont théoriquement recyclables, il faut savoir qu'en France, les centres de traitement envoient systématiquement les déchets de petite taille soit à l'enfouissement, soit à l'incinération.

Nous travaillons actuellement sur un projet de programme afin de récupérer en quantité suffisante ces déchets et de les faire recycler. Nous, nous avons donc décidé de les mettre dans des bocaux en verre, et de les conserver. Il vous faudra de toute manière bien plus d'une vie pour les remplir.

Le poids des poils en nylon et des bagues métalliques représente moins de 1% du poids total de la brosse à dents. Ainsi, vous aurez la satisfaction, au lieu d'avoir jeter une brosse à dents industrielle en plastique de 18 grammes en moyenne, d'avoir produit moins d'un gramme de déchets.

Vous avez fait votre choix? N'hésitez pas à consulter notre boutique. Nous vous proposons La solo Bambou mais aussi un pack One year de 4 brosses à dents.